July 7, 2010 | by MauritiusNews
Information et de la Communication (TIC) – Plus de 25 000 emplois d’ici 5 ans

IT Mauritius jobUne participation de 8 % au Produit intérieur brut (PIB) et plus de 25 000 emplois directs en 2015. Ce sont les prévisions pour le secteur des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) et de l’Externalisation des Procédés d’Affaires (EPA). Le gouvernement se donne les moyens pour les concrétiser.

Pour que ces prévisions se matérialisent, le gouverne­ment, à travers le Board of Investment (BoI), s’évertue à attirer de nouveaux investisseurs. Déjà, les principales entreprises mondiales opèrent à Maurice, notamment Accenture, Ceridian, Axa Assistance, Orange Business Services, DHL, Deutsche Bank, Huawei, Infosys, Hinduja, Apollo Blake, Momen­tum (subsidiaire de First Rand), Intelenet. Ces compagnies s’orientent vers l’offre de services à forte valeur ajoutée dans les domaines tels que la finance, le droit et les ressources humaines en matière d’EPA, l’élaboration et la conception techniques par ordinateur, les soins de santé, la gestion des données et l’externalisation clinique.

Pour soutenir la croissance pro­grammée de 8 % du PIB en 2015, le gouvernement s’attelle à créer l’envi­ronnement facilitateur néces­saire. D’ici fin 2010, la connexion à haut débit sera augmentée à 10 Gbps. En 2011, le réseau mauricien sera connecté au câble sous-marin à fibre optique SEACOM et au câble sous-marin à fibre optique EASSy. En 2012, grâce au câble sous-marin LION, Maurice sera connectée au câble sous-marin Europe India Gateway – portail Europe Inde. Qui plus est, en 2013, les tarifs de connexion seront réduits de 50 %. En 2011, deux nouvelles cybercités ainsi qu’un parc de données verront le jour. En 2012, l’académie EPA sera opérationnelle en vue de former la main-d’œuvre destinée à l’industrie NTIC/EPA.

Lancé en 2002, le secteur TIC/EPA a connu un succès phénoménal. Sa croissance soutenue, en moyenne annuelle, a été de 25 % pour les quatre dernières années. Du coup, il représente un des piliers majeurs de l’économie mauricienne. La
cybercité d’Ebène a été un élément moteur pour le secteur TIC/EPA. Créée en 2002 pour être un pôle d’aménagement autonome des TIC, elle abrite à ce jour, 31 bâtiments intelligents offrant 387 000 m2 d’espaces pour bureaux.

12 000 emploiS EN 2009
De 2005 à 2008, le secteur des TIC a maintenu un fort taux de croissance de 12,6 % en moyenne. Malgré la crise économique mondiale en 2009, le taux de croissance a été estimé à environ 16,2 % l’année dernière. Le nombre d’emplois dans le secteur des TIC est passé de 7 410 en 2005 à plus de 12 000 en 2009. En parallèle, le nombre d’entreprises spécialisées dans le secteur IT–BPO a augmenté de 90 en 2005 à plus de 300 en 2009. Cette industrie a augmenté le nombre initial de professionnels qu’elle emploie de 2 392 à ses débuts en 2004 à 14 000 en 2009.

En 2009, le secteur IT–BPO a réalisé un chiffre d’affaires de Rs 12,5 milliards et a contribué au PIB à hauteur de 5,8%.

Grâce à un modèle novateur de facturation des coûts pour l’industrie de la télécommunication introduit en mai 2008, un appel téléphonique de 3 minu­tes revient maintenant au consom­ma­teur à presque 30 % moins cher qu’en 2004. Quant aux appels interna­tionaux, leurs prix ont baissé jusqu’à 90 %. Au niveau de l’ADSL, la réduction des prix a été de 66 % sur les offres destinées à la maison et de 55 % pour les entreprises. La bande passante internationale de l’Internet est passée de 71 Mops en 2004 à plus de 500 Mops à la fin de 2009, soit une expansion de 600 %.

Sur cette lancée, Maurice est en passe de devenir une destination de premier plan dans le domaine des TIC et dans celui de l’EPA. Le pays est déjà à la 25e place de l’index 2009 de l’A.T. Kearney Global Services Location et à la 2e place sur les six premiers centres de données tels que définis par le rap­port 2009 du cabinet-conseil Broad­Group. Il figure également parmi les meilleurs du classement Digital Op­portunity Index. En 2009, le secteur a généré plus de 12 000 emplois directs et a contribué au PIB à hauteur de 5,9 %.

Eshan Dinally

Mauritius Portal Powered by KotZot.